Achat bientôt disponible
Photo Sylvio Boudreau
Photo Sylvio Boudreau

Les nuits sans toi

Dans la ville, je pleure sous l’orage
Mes yeux sont troubles de ton visage
Les nuits se meurent sous les toits
Et moi, je me meure sans toi

Sur ta peau encore blanche
D’aventures aux chemins étranges
J’aimerais y dessiner un tatouage
Qui s’envolera comme un nuage

Publicité

Plus d'articles
Photo Sylvio Boudreau
L’hiver